Les planchers de combles

Le sol de combles est souvent inachevé. On trouve le plus souvent simplement de la laine de verre étalée entre les poutres apparentes (solives). La structure au sol est souvent à refaire voire à faire. C’est fait en même temps que la modification de la forme de la charpente.

Rabaisser le plancher

Le problème du manque de hauteur dans les combles se pose souvent. Surélever le toit est une solution, mais il est aussi possible de rabaisser le plancher quand la pièce en dessous est suffisamment haute. Avec 4m50 ou 5m en tout il est possible de réaliser un comble avec 1.80m sous toiture sur une bonne partie de la surface. On utile souvent dans ce cas un nouveau plancher en poutres métalliques ou béton plus fines

Les travaux de plancher

Dans les maisons récentes l’accès aux combles se fait par une simple trappe de visite. Le premier travail est d’ouvrir la trémie qui viendra accueillir l’escalier en fin de chantier. Elle impose de
découper des solives, on la ferme donc par des chevêtres sur lesquels viennent se reprendre les poutrelles coupées (fixation par étriers).
On installe ensuite les lambourdes si nécessaire. Une lambourde est une pièce de bois qui, placée horizontalement le long d'un mur ou d'une poutre, est destinée à recevoir un support de plancher (solivage). On parle également de "lambourde à parquet" : scellée sur une dalle en béton ou clouée sur les solives, elle est destinée à recevoir les lames de plancher ou divers panneaux type aggloméré 22mm CBTH. Elle est ajustée pour corriger les défauts d’horizontalité des solives.
Si elle n’existe pas déjà, ou ajoute ou complète l’isolation entre les solives (laine minérale ou végétale).
On peut ensuite venir poser les lames du parquet, ou des plaques d’agglomérés sur lesquelles on posera l'isolation des planchers .

 

Absence de plancher

C’est souvent le cas quand on décide d’aménager des combles perdus dans les maisons récentes. Le sol est le plus souvent constitué d’un simple empoutrement avec de l’isolant en rouleau posé entre.
Sinon, on procédera par pose de lambourdes clouées sur les solives et calées parfaitement
de niveau. Le nouveau plancher de bois ou en panneaux aggloméré viendra par dessus.

Dans une maison à charpente industrielle en particulier, le plancher est souvent impropre à supporter les charges futures de l’aménagement du comble (meubles). Il n’a été dimensionné à la construction que pour supporter le poids ( bien faible) du plafond ! Il faudra donc renforcer les entraits, voire créer un nouveau plancher.

On emploie souvent maintenant des poutres « techniques » faites de membrures en bois massif reliées par une lame en bois compressé .Ces poutres sont 40 % plus légères et en même temps plus robustes. On les utilise en poutre et solive de plancher, voir en charpente comme chevrons, pannes ou fermes….